Surveillance agronomique des travaux de mise à niveau du gazoduc de Trans Québec & Maritimes dans le secteur de Saint-Augustin

Surveillance agronomique des travaux de mise à niveau du gazoduc de Trans Québec & Maritimes dans le secteur de Saint-Augustin

Gazoduc TQM effectue actuellement des travaux de mise à niveau de son réseau en y ajoutant des infrastructures hors-sols permanentes, notamment une gare de raclage de départ annexée au site de vanne AV25 à Saint-Augustin-de-Desmaures. Stantec, la firme responsable des travaux, a fait appel à l’expertise d’Activa Environnement pour effectuer la surveillance agronomique du chantier.

L’agronome responsable de la surveillance s’assure notamment que les travaux sont conformes aux conditions émises par la Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ) dans son autorisation.

Ce réseau de canalisation dévoué au transport du gaz naturel couvre 572 km et comprend 31 points de livraison et deux stations de compression. Le gaz naturel est transporté de l’Ontario et du nord-est des États-Unis vers le Québec, et sert de carburant pour les entreprises, l’industrie et les clients de l’entreprise au Québec.

À propos de Gazoduc TQM

Gazoduc Trans Québec & Maritimes Inc. (Gazoduc TQM) est une filiale à parts égales de deux grandes entreprises canadiennes de l’industrie du gaz naturel, soit 9265-0860 Québec inc. (une filiale en propriété exclusive de Société en commandite Gaz Métro) et TransCanada PipeLines Limited.

L’entreprise a été fondée en 1980 et exploite un réseau de canalisations pour le transport du gaz naturel, de son point de raccordement avec le réseau de TransCanada PipeLines à Les Cèdres, à l’ouest de Montréal, jusqu’à Lévis (Saint-Nicolas) sur la rive-sud de Québec. En décembre 1998, Gazoduc TQM a complété le gazoduc qui prolonge son réseau de Terrebonne (Lachenaie), à l’est de Montréal, jusqu’à East Hereford à la frontière du New Hampshire, pour se raccorder au réseau de Portland Natural Gas Transmission System. Gazoduc TQM répond à plus de la moitié des besoins en gaz naturel au Québec depuis 1991.

Par ACTIVA Environnement| 2020-10-26T12:26:56+00:00 26 octobre 2020|Énergie|Aucun commentaire

About the Author: ACTIVA Environnement

Laisser un commentaire